Menorquinas Niños Avarcas Nubuck mb9qAupPhd

SKU-115845-05906755
Menorquinas Niños Avarcas Nubuck mb9qAupPhd
Menorquinas

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de suivre votre navigation et de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et les gérer

J'ai compris

Manifester la vie abondante va nécessiter que vous soyez un enfant de Dieu tenace et que vous gardiez les yeux fixez sur le but de votre vie.

Quel objectif conduit votre vie ? Qu'est-ce qui dirige vos pas ?

Sachez que ce sont les objectifs qu'un homme se fixe qui l'empêchent d'abandonner quand les difficultés se dressent devant lui.

Si donc vous n'êtes pas tenace dans la poursuite de votre objectif, vous allez finir par abandonner. Or, c'est ce dans quoi vous êtes constant qui devient votre domaine de compétence.

Faites le choix, prenez la décision de vivre la vie abondante et donnez-vous les moyens de l'atteindre. Toutefois, notez que si votre volonté d'arriver à bon port et de vivre la vie abondante n'est pas supérieure à la douleur que vous ressentirez dans votre cheminement pour vivre cette vie, vous finirez par abandonner car, tout choix a son lot de douleurs…Alors, gardez vos yeux fixez sur l'objectif !

Matthieu 7 : 6
6 Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu'ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent.

Vous savez, cultiver des valeurs est très important car, il y a des choses que vous n'allez jamais expérimenter si vous ne faites pas le choix de cultiver certaines valeurs.

La loi de la reconnaissance par exemple nous enseigne que ce qu'un homme reconnait et respecte, c'est ce qu'il expérimente dans sa vie.

Ainsi, dans le choix de vivre une vie abondante, il est important de cultiver les valeurs chrétiennes qui ont pour base la parole de Dieu car, le socle de la vie abondante, c'est Christ ! Donc, en réalité, un homme qui n'est pas en Christ n'a pas la vie, la vie Zoé, la vie de Dieu.

En conséquence, si vous ne cultivez pas les valeurs que Christ a incarnées, vous ne vivrez pas la vie abondante, la vie que Dieu approuve.

Ces valeurs sont donc comme des garde-corps qui nous maintiennent dans la volonté de Dieu, nous aident à considérer les choses spirituelles et à faire ce qui est juste.

Galates 6 : 10
10 Ainsi donc, pendant que nous en avons l'occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la foi.
1 Timothée 5 : 8
8 Si quelqu'un n'a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu'un infidèle.

Toute récolte, toute moisson est liée à une semence.

Pratiquez le bien et soyez reconnaissant, car Dieu ajoute toujours à la vie d'un homme qui pratique le bien. Il ne vous oubliera donc pas parce qu'Il saura que vous avez été un levier pour l'élévation de quelqu'un.

De plus, sachez qu'il y a des choses que vous n'allez jamais expérimenter si vous ne savez pas semer positivement dans la vie des autres.

Par ailleurs, la reconnaissance est une semence pour beaucoup. En effet, lorsque vous êtes reconnaissant, vous semez pour que l'on vous fasse à nouveau du bien.

Grève du SYNAFI: Ahmed Sawadogo s’insurge contre les menaces à l’endroit de l’exécutif
Burkina Opinion
Publié le 26 août 2015 at 16 h 37 min Par B24 Opinion
1475 0
0
Partager Twitter

Dans cette analyse, Ahmed Sawadogo dit ne pas comprendre que le Syndicat national des agents des finances (SYNAFI) aille «jusqu’à menacer l’exécutif en ces termes: « le gouvernement mesurera le poids de ce qu’il y aura comme impact au niveau du ministère et viendra à la table des négociations avec des propositions à même de lever ce blocus qui du reste ne nous plait pas non plus ». Il espère néanmoins que compte tenu de sa solitude dans ce combat, que les dirigeants des syndicats reviendront sur leur position et invite le gouvernement à se servir de ses prérogatives pour y mettre un terme.

Après le sit-in qui a duré soixante-douze (72) heures et la grève de quarante-heures (48) du Syndicat national des agents des finances (SYNAFI) qui s’est déroulée les 19 et 20 août 2015 derniers, voilà que ceux qui passent pour être parmi les fonctionnaires les plus gâtés de la Fonction publique envisagent de faire grève de manière illimitée. Principales revendications: «une répartition plus équitable du fonds commun» et la mise en œuvre diligente de ce fonds commun.

Même si l’on peut reconnaître que du point de vue du SYNAFI, cette lutte est non seulement légale mais aussi et surtout légitime, on est en droit de douter qu’elle soit pertinente dans le contexte actuel du Burkina. En effet, ce qui est syndicalement, légalement et légitimement approprié n’est pas nécessairement opportun dans notre pays ces temps-ci.

Selon le SYNAFI, un engagement avait été pris par les autorités du ministère de l’Economie et des Finances pour résoudre le problème. Face à ce qu’il estime être du dilatoire, il va jusqu’à menacer l’exécutif en ces termes sur lefaso.net : « le gouvernement mesurera le poids de ce qu’il y aura comme impact au niveau du ministère et viendra à la table des négociations avec des propositions à même de lever ce blocus qui du reste ne nous plait pas non plus ».

Il est vrai qu’avec l’avènement de l’insurrection, chaque citoyen ou groupe de citoyens se bat pour faire prévaloir ses droits mais de là à menacer le gouvernement ça devient inacceptable. Sans prêcher pour la répression aveugle et systématique à l’endroit des syndicats, le cas du SYNAFI mérite que des mesures énergiques soient prises car ces gens veulent prendre en otage les ressources financières de l’Etat. Sinon comprendre le sens de « le gouvernement mesurera le poids de ce qu’il y aura comme impact au niveau du ministère…» ?

Ediciones internacionales

Apps

Síguenos

Una empresa de PRISA

Webs de PRISA

© DIARIO AS, S.L. - Valentín Beato, 44 - 28037 Madrid [España] - Tel. 91 375 25 00